La fête des voisins

29 mai 2015

 

La fête des voisins : une fête contre l’isolement

 

Le dernier week-end de mai est devenu une date incontournable de notre planning annuel. En effet, chaque année, les voisins se rassemblent souvent autour de la table pour partager quelques mets, mais surtout pour passer un moment agréable ensemble à se connaître ou se re-connaître. Ainsi, c’est parfois l’occasion pour certaines personnes de sortir de chez elles.

 

Une société sur les chapeaux de roues…

 

C’était le 29 mai dernier, la France se donnait rendez-vous dans la rue, non pas pour manifester, cette fois, il s’agissait de mieux se connaître, de se parler, voire de se rencontrer.

Effectivement, dans notre société, les rythmes effrénés de vie nous enferment souvent dans nos activités, notre travail, à partir tôt et à rentrer tard. A contrario, d’autres personnes, fragilisées, vieillissantes, isolés restent cloîtrés entre leurs 4 murs, contraints de se replier sur elles-mêmes : dans les deux cas, il n’y a souvent plus de place pour le dialogue avec l’entourage.

C’est la raison pour laquelle, en 1990, l’association parisienne « Pari d’Amis », consciente de ce constat, a lancé la première fête des voisins dans un immeuble. C’était il y a 15 ans !

 

« La mayonnaise a bien pris ! »

 

Depuis, l’engouement est de plus en plus fort et chaque année, le nombre de participants augmente.

En 1999, 800 immeubles y avaient participé, représentant pas moins de 10 000 personnes. En 2008, 6 millions d’habitants s’étaient regroupés. Aujourd’hui, plus de 7,8 millions de Français y ont encore participé et près de 1050 mairies et bailleurs sociaux ont aussi été les relais de cette manifestation.

La fièvre a même gagné d’autres pays européens (20 millions de voisins, 1400 villes) : Belgique, Allemagne, Italie, Portugal, Autriche, et d’autres dans le monde : le Canada, la Turquie, l’Ukraine ou le Japon.

 

Une fête sous différentes formes…

 

        Sur Bruay, malgré une pluie embarrassante, une petite dizaine d’initiatives a été recensée : dans la résidence du Gros Caillou, rue Léopold Defailly…

        Si couramment, on remarque que les voisins se retrouvent dans la rue autour d’une table bien garnie et conviviale, d’autres quartiers comme aux Ruelles ou à Thiers, l’ambition est bien affichée : plusieurs chapiteaux ont été installés et des petits spectacles ont été organisés.

Dans le square du Peuplier Noir, l’association « Les Ruelles » avait demandé le concours de la Batterie Fanfare de la ville et de l’association de majorettes « Les Hirondelles ». Elles sont venues créer une véritable ambiance de fête traditionnelle à ce rendez-vous privilégié, cette vraie fête de famille.

A Thiers, dans une atmosphère tout à fait conviviale et chaleureuse, Tony et Maxime, deux artistes habitués de la place du quartier se sont produits toute la soirée devant la salle Goguillon. L’association Média Jeunesse, organisatrice de cette fête, avait aussi invité quelques peluches géantes à venir enthousiasmer les jeunes de la cité. Des jeux d’estaminet, prêtés par la ludothèque municipale, leur ont aussi permis de se divertir.

 

Pour créer du lien…

 

        Tous ces rassemblements permettent bien entendu de favoriser les échanges entre voisins, de créer du lien ou même de garder des contacts avec les gens du quartier, mais il a surtout la vocation, par la convivialité, de rompre l’anonymat et l’isolement qui règnent souvent dans nos villes et villages.

        Par ces initiatives de rapprochement, la démarche citoyenne est alors facilitée et l’on comprend mieux l’intérêt de tous de vivre dans un environnement serein, loin de la délinquance et des querelles de voisinage.

 

IMG_4126 IMG_4126  IMG_4127 IMG_4127  IMG_4133 IMG_4133  IMG_4136 IMG_4136  IMG_4140 IMG_4140  IMG_4143 IMG_4143  IMG_4157 IMG_4157  IMG_4166 IMG_4166  IMG_4172 IMG_4172  IMG_4195 IMG_4195  IMG_4200 IMG_4200  IMG_4211 IMG_4211  IMG_4215 IMG_4215  IMG_4220 IMG_4220  IMG_4223 IMG_4223  IMG_4233 IMG_4233  IMG_4241 IMG_4241  IMG_4253 IMG_4253  

 

Service Communication - Ville de Bruay sur l'Escaut