La FNACA se remémore…

12 octobre 2014

 

            Dans le cadre des Accords d’Evian, le 19 mars 1962, les armées française et algérienne acceptaient le cessez-le feu d’une guerre sanglante pour l’indépendance de l’Algérie. Cependant, si certains pensent qu’après le 19 mars, de nombreuses victimes civiles et militaires ont encore été comptées, d’autres réclament l’officialisation de la fin de la guerre à cette date marquante. C’est bien le cas de la Fédération Nationale des Anciens Combattants d’Algérie.

A l’occasion de leur assemblée générale du 12 octobre dernier, Gérard Blasczyk, président et les membres de la section de Bruay ont rendu hommage à leurs 30 000 compagnons d’armes, et aux 3 Bruaysiens (Henri Lavie, Elie Lechifflart et Raymond Canonne) qui se sont battus à la fleur de l’âge, à leurs côtés.

            Une gerbe a été déposée en leur mémoire à la stèle commémorative de la place du 19 mars 1962, au pied de l’annexe du Pont de Bruay.

            Tout en insistant sur la détermination du groupe pour la reconnaissance de cette date, ils ont réaffirmé leur désapprobation quant à la « journée unique » de commémoration qui regrouperait les commémorations de trois dates importantes : 11 novembre 1918, 8 mai 1945 et 19 mars 1962.

 

 

IMG_5929 IMG_5929  

IMG_5948 IMG_5948  

LVB_5923 LVB_5923  

 

Photos : Guillaume Huart - Ville de Bruay sur l'Escaut